Les Danses de la Paix Universelle

Introduction : "Ma  petite  histoire d'amour " … avec les danses, « La maison » … et Stéphanie ...

 

En guise de préambule, avant de proposer ici une traduction du site international des Danses de la Paix Universelle, je souhaite vous partager un bout du cheminement qui me lie à elles .
J'ai « rencontré » les danses de la paix en 2003, alors que je vivais un grand changement de repères J'ai ainsi « débarqué » à Lavaldieu, dans mon premier « camp de Danses », tout près d'ici dans l'Aude … à la fois secoué et ouvert, j'ai rapidement pu sentir quelque chose se détendre
et une joie indicible monter en moi en même temps que des flots de larmes …
J'étais accueilli tel que j'étais, sans condition … !
Je m'y suis senti « chez moi » ...comme des retrouvailles après une longue quête .
Au sein de cette nouvelle famille je trouvais une place naturelle et miraculeusement, tout prenait sens …
ce n'était alors que le début d'une profonde transformation, rendue possible par la magie de ces chants sacrés,
ces mouvements ancrés et cette communauté humaine bienveillante et soutenante .
 Je « tombais en amour » et sans avoir eu le temps d'y réfléchir, ni une vraie volonté de le faire, j'ai commencé d'apprendre à guider ces danses, par pur plaisir de retrouver (recréer) des cercles de danses (à un moment où ils étaient beaucoup trop rares en France à mon goût) et nous sentir vibrer à l'unisson !

Aujourd'hui, ce processus d'apprentissage-transformatif est toujours à l’œuvre, y compris dans l'accompagnement que j'offre avec joie à celles et ceux qui sentent ce même élan pour « guider » les danses …
dans le mouvement perpétuel de la vie !
Il est bon sans doute de préciser ici que comme dans tout processus tout n'est pas toujours agréable ni fluide ...

la vie m'invite simplement à accueillir mes inconforts, mes peines et mes joies ...et à être avec … sans trop m'y attacher ...
 En 2009, j'ai eu un vrai coup de foudre pour cette maison où j'habite aujourd'hui et l'élan naturel a tout de suite été d'y proposer les danses chères à mon cœur
et aussi de l'ouvrir à d'autres « pratiques » favorisant la rencontre avec soi et avec l'autre .

 Un an après, jour pour jour, la vie m'offrait un nouveau cadeau en la présence de Stéphanie ...
une fée sortie des bois (ou des jardins ?) … une muse bien plantée avec qui je chemine main dans la main …
pour ma plus grande joie …
et avec ma plus profonde gratitude !
Michel

 

Et ... celle de Stéphanie avec les danses... Michel et l'Ariège !

« Voilà maintenant 5 ans et demi que je vis, vibre avec les danses, ici, en Ariège, dans cette vallée, chère à mon cœur.

Elles sont rentrées dans ma vie en même temps que Michel.
Je me sens bénie et pleine de gratitude .
 Elles m'accompagnent au quotidien, sur mon chemin et

contribuent à nourrir nombre de mes besoins en particulier ceux
de reliance, de sens, d'unité, d'ouverture, de fraternité, de célébration, de communion.
 Par leur pratique régulière, je mesure leur soutien , notamment à travers le groupe,
dans la connaissance et la réalisation de soi.
Lors de ma première séance, je n'ai presque pas chanté, étant installé dans ma croyance que je chantais faux .
La magie des danses, c'est qu'aujourd'hui je prend plaisir à chanter et à partager cette pratique.
La liste est longue des cadeaux qu'elles m'offrent. Mais je crois que le plus précieux
c'est d'être témoin de l'amour qui grandit en moi et autour de moi. »
Stéphanie

 

Présentation des Danses

Sur le réseau international des Danses de la Paix Universelle-International Dances of Universal peace Network

« Depuis la nuit des temps, le mouvement, le chant et l'histoire sacrés ont rassemblé les gens - à travers des cérémonies ou des fêtes de saison liées à la vie de tous les jours, dans des rituels de passages ou des pratiques méditatives.
Les Danses de la Paix Universelle font partie de ces traditions intemporelles des danses sacrées.

 

Samuel L. Lewis à connu le couronnement de sa vie de soufi, d'enseignant et maître zen, à travers ces danses en transcrivant en musique et en mouvement des phrases sacrées issues de traditions spirituelles du monde . Les danses de la Paix sont une pratique spirituelle de transformation, invoquant un sens intrinsèque de la présence et de la compassion, elles peuvent nous permettre de vivre une expérience vivante de l'unité, de la paix. Offertes dans une atmosphère de sécurité, d'authenticité et d'attention, ancrées dans le mouvement, le son, le souffle et la phrase sacrée, elles ouvrent la possibilité d'une révolution spirituelle au sein de la personne.

Dans les années 1960, Murshid Sam, ainsi appelé par ses élèves soufis, a présenté les danses, marches méditatives et autres pratiques ésotériques pour éveiller leurs cœurs et leurs esprits tout en les invitant à vivre une expérience extatique d'unité. Les Danses, aujourd'hui, restent une pratique globale et intégrative pour tous ceux qui souhaitent nourrir un lien avec leur vraie nature, unie au tout .

Les danses sont enseignées maintenant de la même manière que Samuel Lewis les a présentées. Aucune expérience en musique ou en danse n'est nécessaire et tous sont bienvenus pour y participer. Pas besoin de tenue spéciale, ni d'être accompagné.

Les participants forment un cercle avec le guide de danse, (et parfois, des musiciens au centre) et celui-ci enseigne les phrases sacrées, les mélodies et les mouvements pour chaque danse . Il peut également donner quelques éléments concernant le contexte et l'intention associée à celle-ci . Ces transmissions se font toujours depuis un cœur compatissant dans un cadre bienveillant, calme, et souvent sacré. Lorsque les chants comprennent des phrases sacrées dites en la langue autochtone, l'attention est accordée à veiller à ce que chacun puisse prononcer les mots inconnus confortablement et correctement. La plupart des danses tiennent souvent en quatre lignes et sont répétées à plusieurs reprises ce qui facilite une mémorisation rapide - dans les dix minutes les danseurs peuvent rentrer en mouvement tout en chantant ensemble.

Le répertoire international compte à ce jour plus de 500 danses sur les thèmes de la paix (à la fois en soi et tout autour de soi), de la guérison (la terre, les individus et la famille mondiale...), et de la célébration du grand mystère de la vie.

Les danseurs ressentent généralement une paix collective, une harmonie, le sens de la solidarité et de la communauté, et peuvent avoir un aperçu de l'universalité sous-jacente de toutes les traditions spirituelles de la Terre. Ils peuvent également acquérir une meilleure compréhension et appréciation des autres cultures, ainsi que de leur propre chemin ou religion .

L'état d'esprit que suscitent les danses est variable à l'infini, allant de sentiments d'amour, de joie, et de paix jusqu'à la compassion et l'extase. L'accent est mis sur l'expression du sacré. Il nous ramène souvent à des réalités de vie qui ne peuvent être mises en mots. (L'expérience des danseurs s'étend depuis la présence sacrée jusqu'à l'autre, puis au groupe dans son ensemble). Une expérience de l'unité de la famille humaine avec la vie et le goût de la nature essentielle de celui-ci sont parmi les cadeaux qu'offrent les Danses à nombre de personnes rentrant en contact avec elles.

Depuis la fin des années 1960, les danses se sont propagées à travers le monde, touchant plus d'un demi-million de personnes depuis le Nord de l'Amérique au Sud, de l'Est à l'ouest de l'Europe , la Russie et les pays baltes, en Inde, au Moyen-Orient, en Afrique, au Pakistan, en Australie et Nouvelle-Zélande. (Si vous comprenez l'anglais, vous pouvez vous rendre sur le site du « internatinal network » (dancesofuniversalpeace.org, pour en savoir plus). Par delà la mise en réseau, une diplomatie citoyenne passant par les danses a eu lieu en Afrique du Sud, en Bosnie ainsi qu'au Moyen-Orient. De nouveaux cercles de danse émergent constamment partout dans le monde, avec plus de deux cents cercles de danse réunion hebdomadaire ou mensuelle aux États-Unis seulement. (Voir l'Amérique du Nord pour plus d'informations.) Les danses sont également partagés dans les écoles, les groupes de thérapie, les prisons, les maisons de soins palliatifs, les centres de désintoxication, des maisons pour personnes ayant une déficience, les villages de Aide retraite, centres de santé holistique, et des fêtes de célébrations œcuméniques.

Le flux de la bénédiction et la vision de la libération humaine derrière les Danses est reporté aujourd'hui par le « soufi Ruhaniat international » , l'ordre soufi établi par Murshid Sam avant son décès, et par le Conseil d'orientation qui supervise la formation et la certification des leaders et mentors .

 

Des personnes du monde entier en quête d'unité ont trouvé dans les Danses de la Paix Universelle une pratique nourrissante et inspirante. Fondées sur une spiritualité incarnée ces danses nous amènent à nous souvenir de notre état naturel d'humains . Accessibles, authentiques et libres, elles continuent à être, comme Samuel Lewis l'avait senti, un moyen de libérer l'énergie de vie et de faire de la «paix qui dépasse tout entendement" une réalité pour tous ceux qui rentrent en contact avec elles.

 

 


Agenda des danses à la maison